mercredi 9 juin 2010

Dendermonde ou la ferveur du peuple Flamand

Nos amis Belges restent les maîtres incontestés dans l'organisation de manifestations historiques ou folkloriques, celles concernant les géants, en particulier, et c'est devant plus de 100.000 passionnés, filmés pendant plus de deux heures par les hélicos de la RTBF, que le légendaire Cheval Bayard a fait son retour triomphal et décénnal dans sa très belle ville de Termonde (Dendermonde en Flamand).
La légende dit que le seigneur Aymon de Dendermonde vivait en conflit avec l'empereur Charlemagne. Ce dernier voulant se réconcilier avec Aymon consentit à lui offrir sa soeur en mariage. L'union donna quatre fils au seigneur Flamand. Comme le voulait la tradition, chacun des fils Aymon reçut un cheval mais le plus jeune, Reynout, tua son cheval d'un seul coup de poing. Il allait d'ailleurs récidiver avec chaque cheval que lui redonnait son père.
Ce dernier l'emmena finalement dans une forteresse où était enfermé un cheval surpuissant, le "Ros Béiaard" (cheval Bayard). Après une lutte héroïque, Reynout parvint à maîtriser Bayart. Louis, le fils de Charlemagne, devint très jaloux de son cousin et lui joua son cheval mythique aux échecs en précisant que le perdant serait décapité. Louis perdit et Reynout s'éxécuta...
Craignant des représailles de la part de Charlemagne, les quatre fils Aymon s'enfuirent de Dendermonde, sur le dos de Bayart, parvinrent en Espagne et résidèrent enfin en France. Après bien des péripéties, le brave Bayart ramena les quatre frères à Dendermonde et c'est ce retour historique qui est célébré tous les dix ans dans une ville en liesse, survoltée au passage de ses héros légendaires.
Dendermonde 2010, c'était deux mille figurants, des dizaines de chars tirés par 350 chevaux, et le reste...!
Regardez et retenez bien la date de 2020 pour le prochain défilé...
video