vendredi 6 avril 2012

MEME LA BIERE A SA GENEALOGIE...!



La superbe revue "Pays du Nord" qui évoque régulièrement nos patrimoines nationaux publiait récemment une excellente rubrique sur le secret des moines Trappistes: la BIERE..! Comme le précise l'auteur de ce dossier purement "régional", Michaël Jackson Gründ, Benjamin Franklin prononçait ces mots célèbres " La bière est la preuve indéniable que Dieu nous aime et veut nous voir heureux".
Ce dossier très complet sur les abbayes Trappistes (tout au moins, sur leur activité "commerciale") nous a donné l'idée de dresser un arbre généalogique original de la fabrication de la bière (à déguster avec modération, bien sur..).
C'est, en effet, à Soligny (Orne) qu'Armand Jean Le Bouthillier de Rancé, abbé de la Trappe, rétablit l'observance Cistercienne, règle de Saint Benoit, qui passait par le travail manuel et la prière liturgique. L'eau était alors la seule boisson admise chez les Trappistes mais ils durent produire d'autres breuvages du terroir pour subvenir à leurs besoins: le cidre et ..la bière. Celle-ci sera alors brassée et vendue dans toutes les abbayes Trappistes, dans un premier temps pour payer (en liquide...) les ouvriers entretenant les bâtiments, puis pour investir dans les oeuvres sociales de l'Association Internationale Trappiste.
Une particularité: l'abbaye du Mont des Cats, qui ne vendait plus le "breuvage sanctifié" depuis un siècle, vient de le commercialiser à nouveau et pourrait obtenir bientôt la mythique appellation de "Bière Trappiste du Mont des Cats".
Nous en reparlerons, peut-être, dans la grande thématique sur les Ordres religieux et les églises-abbayes d'Europe et du Québec que le CGA va réaliser en ateliers collectifs. Nos chercheurs commencent déjà à y travailler...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire