mercredi 10 avril 2013

Le moulin de Plessard sur la route de Compostelle

Notre "semaine Nantaise" prend fin avec une petite randonnée sur les berges de la Loire qui nous conduisent au moulin de Plessard, le temps de comprendre un peu mieux le mécanisme de l'écluse de Vertou, au confluent de la Loire et de la Sèvre Nantaise. Nous sommes à la Chaussée des moines (barrage) édifiée il y a plus de mille ans par les moines de l'abbaye St Martin. Cette écluse avait pour but de réguler suffisamment d'eau entre Vertou et Monnières sur la Sèvre pour la pêche, notamment; elle devait également établir un passage entre Vertou et les villages de la rive gauche et créer une retenue pour actionner un moulin situé à l'emplacement de l'écluse actuelle.
Nous arrivons finalement au majestueux moulin de Plessard devenu au fil des ans un Centre de formation de l'équipe de France de canoé-kayak. Ce moulin est signalé dès 1634 comme moulin à farine appartenant au meunier François Charaud et convoité par le baron François Frédéric Lemet qui le rachète en 1821. De 1851 à 1890, son fils Barthélémy le transforme en minoterie puis il devient usine électrique, de 1890 à 1915. Au lendemain de la Première Guerre mondiale, il est transformé en chamoiserie avant de devenir, en 1975, domaine de la commune de Clisson.
video
On peut y admirer sous les frondaisons arrières du moulin deux statues de granit qui indiquent une halte pour les pélerins se randant à Compostelle. Quant à nous, nous prenons la direction opposée qui nous ramène dans notre belle région de l'Artois!

les salines de Guérande (44)

Autre patrimoine du grand ouest, Guérande, la ville close, et ses marais salants de Saillé. Après une visite des vieux quartiers et de la collégiale St Aubin, sous la pluie, nous rejoignons les marais salants et la Maison des paludiers où nous découvrons la vie et le travail de ces hommes sans cesse tributaires de la mer, au rythme des marées. De juin à septembre, les paludiers récoltent le sel dans les "oeillets", bassins de 70 m2 où le sel se cristallise.
video
Suite aux grandes tempêtes de la fin du XIX ème siècle, les paludiers se sont regroupés en coopératives puis en fédération mais après les années 50 ils durent affronter la rude concurrence des "Salins du Midi" et des "Salines de l'Est", beaucoup plus industrialisés. Dès les années 70, un projet d'aménagement régional a modifié sensiblement le paysage situé entre La Baule et Le Croisic et a vu naître le Parc Naturel de la Brière.

Noirmoutier en l'Ile, le jour du printemps

video
Noirmoutier sous le soleil printannier! Une bonne occasion pour nos "reporters CGA" qui vont découvrir l'île Vendéenne où l'on prépare activement la saison estivale. Le château est encore fermé aux visiteurs mais l'église St Philbert toute proche est accessible! Nous en profitons pour admirer les vitraux qui évoquent les sites remarquable de la région avant de descendre dans la crypte où repose le saint fondateur de cet ancien monastère bénédictin du VIIème siècle qui subit de nombreux outrages (incendies, saccages, etc...) entre le IX ème et le XI ème siècle. Ce sont les sires de Garnache, seigneurs de l'île, qui reconstruisirent une église plus grande. Parmi ses oeuvres majeures, une superbe maquette de frégate réalisée en 1802 par l'horloger de l'île, deux rétables impressionnants, une "descente de la Croix" entourée des listes des "Morts pour la France" de Noirmoutier.L'île se dore au soleil, dans le calme, avant le grand rush de l'été!

Le moulin de la Garenne

Autre point fort de notre "semaine Nantaise", le moulin de la Garenne à Pannecé (44) qui domine le hameau et offre une vue superbe de toute la région. On ne connait pas la date exacte de sa création; on sait simplement qu'il existait déjà en 1680 et qu'il fut cédé au meunier de la paroisse le 11 juin 1748 par les notaires de la cour royale de Nantes et par la Baronnie d'Ancenis.
video
Le moulin cessa de fonctionner en 1965. Il recut la visite de la Duchesse Anne de Bretagne, invitée par le meunier de l'époque pour admirer son domaine. La Loire-Atlantique reste l'une des régions les plus fournies en moulins à vent; une aubaine pour nos représentants travaillant sur l'histoire des moulins d'Europe et du Québec. Pannecé compta jusqu'à huit moulins: la Garenne, le moulin Rivière, la Charrée, St Jacques 1 et 2, la Floquerie, la Petite Haie et le moulin Raffin.

Les métiers de la vigne

La Biennale de Vertou présentait entre-autres un éventail très éclectique de la viticulture et des métiers exercés dans le vignoble Nantais. Une exposition remarquable  où le visiteur pouvait découvrir les plantations de vignes, le travail du vigneron, ses outils et son matériel "lourd", les maladies de la vigne, les métiers autour de la vigne comme celui de tonnelier, les généalogies des grandes familles de vignerons de Sèvre et Maine, les nombreux mariages entre viticulteurs et les scènes de la vie quotidienne du vigneron.
video
Soixante exposants de Loire-Atlantique, Vendée, Maine et Loire, Sarthe, Bretagne, Normandie, Ile de France, Centre, Poitou-Charente, accompagnaient nos représentants du Nord, Pas de Calais et de Corrèze, pour présenter les mille et un visages d'un des métiers les plus anciens et les plus nobles à découvrir sans modération!!

Le CGA au coeur du vignoble Nantais

La "Semaine Nantaise" du CGA continue par la visite du Domaine du château de la Preuille en Vendée. Le Castel de la Preuille se situe à St Hilaire de Loulay (85) près de Clisson. Château féodal du XIIIème siècle, il vit passer dans ses murs Marie Caroline de Bourbon, Duchesse du Berry, en mai 1832. Elle venait y préparer sa tentative de coup d'Etat contre le roi Louis Philippe.
Autour du château, un terroir exceptionnel granitique qui produit du Muscadet sur Lie, du Gros Plan sur Lie, du Chardonnay, du Gamay, les vins du Val de Loire et de Sèvre et Maine. Les frères Dumortier y ont créé un Musée du Vin où l'on peut découvrir non seulement les méthodes de vinification du Muscadet mais aussi tout l'outillage ancien et moderne qui fit et fait encore de ce métier de vigneron l'un des fleurons du Val de Loire: On peut notamment y admirer un grand pressoir long fût, une maie (table de pressoir) en granit, les longs chaix à barriques et les outils de la vigne et du vin.
video
Quant au château, niché dans un écran d'eau et de verdure digne de carte postale, il peut accueillir les visiteurs désirant vivre des vacances de rêve au milieu du vignoble de Sèvre et Maine...

Biennale de Vertou -44-

Beau succés de la Biennale 2013 qui se déroulait en terre vigneronne dans la banlieue Nantaise. Le CGA représentait le Pas de Calais à ce grand rendez-vous de Généalogie et d'Histoire dans l'Ouest. Baptisée "Ciel! Nos Ayeux", cette Biennale avait pour thème le travail des vignerons, leurs outils anciens, les métiers autour de la vigne et les grandes familles de vignerons. Le CGA, quant à lui, présentait une réalisation d'un Adhérent de Seine et Marne "les pressoirs du roi", thématique évoquant les spectaculaires vignobles de Chasselas accrochés aux murs de Thomery (77), oeuvre de François Ier.
L'occasion, aussi, pour notre club, de présenter une page de notre patrimoine minier récemment inscrit à l'UNESCO. Evocation qui vaudra au CGA d'être invité à présenter sa grande thématique sur l'exploitation minière en 2014 dans la région ardoisière de Trélazé près d'Angers!
video video
Le CGA s'exporte bien, désormais, dans l'Hexagone!!