mercredi 7 décembre 2016

ANNE FRANK AU COEUR D'AMSTERDAM

Une grande bâtisse de trois étages, à la façade anthracite, et, là-haut, une mansarde surplombant les quartiers rouges et leurs vitrines magiques. Au fond de la pièce minuscule, une frêle adolescente de quinze ans griffonne sur un cahier depuis de longues heures. Elle y décrit sa vie de recluse, sa famille, ses ami(e)s, venus se réfugier dans cette annexe secrète aménagée par le père d'Anne, patron de l'Entreprise Opekta.. Mais en ce 4 aoùt 1944, la Grüne Polizei nazie, sur dénonciation, investit la maison et, surtout, l'annexe d'Otto Frank, ancien officier de l'armée allemande au moment de l'Armistice de 1918. Anna sera déportée avec sa famille et ses ami(e)s, le 3 septembre 1944. Sur les 1019 "passagers" du train d'Auschwitz, 549 dont la totalité des enfants de moins de quinze ans seront envoyés directement dans les chambres à gaz. Anne Frank, qui a fêté ses quinze ans trois mois plus tôt, sera épargnée et dirigée vers le camp de travail de Bergen-Belsen (All) où elle devient vite infectée par la gale. Elle décèdera finalement du typhus en février (ou mars?) 1945.
video
Nos généalogistes-randonneurs ont récemment visité la capitale Hollandaise, le quartier de Westerkerk où vécut Anne Frank, et ont découvert un extraordinaire patrimoine architectural inscrit à l'Unesco, évidemment. Mais ils y ont fait également quelques rencontres originales qu'ils vous font partager bien volontiers...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire